L’expatriation


Qui n’a pas déjà rêvé de partir refaire sa vie dans un pays lointain? Vous qui souhaitez déshériter votre famille: vous êtes chanceux! En effet, l’expatriation fait partie des autres moyens légaux permettant de déshériter ses enfants, neveux / nièces, conjoint, et autres.

L’expatriation: solution pour déshériter sa famille

Si l’expatriation fiscale est à la mode, cette solution radicale peut également vous permettre de déshériter vos enfants.
A condition de vous installer dans un pays où la règle civile de la part réservataire n’existe pas, comme en Grande-Bretagne et dans la plupart des pays anglo-saxons (hormis l’Irlande).
Dans ce cas, rédigez un testament en faveur de la ou des personnes que vous souhaitez faire hériter de tous vos biens.

A votre mort, l’ouverture de la succession se fera dans le pays où vous étiez résident, sans qu’aucune part légale ne soit dévolue à vos enfants, et vos dernières volontés seront respectées.
Seule exception : les biens fonciers situés en France répondent aux règles de la succession française.
Sauf si votre patrimoine immobilier est logé au sein d’une SCI (société civile immobilière), car dans ce cas, la succession porte sur des parts de société, et c’est donc la loi anglo-saxonne qui s’applique.

Poser une question


Share Button