Rédiger un testament


D’une manière général, il est fortement recommandé de rédiger un testament afin de répartir comme on le souhaite sa succession entre ses différents héritiers. Ainsi, à ce titre, cet acte permet en quelque sorte de déshériter sa famille.

Rédiger un testament

La première façon d’avantager l’un de vos enfants, au détriment des autres, consiste à lui léguer par testament l’intégralité de votre quotité disponible. « Attention, dans ce cas, la personne qui rédige le testament ne pourra pas donner plus à son conjoint ou pacsé survivant, puisque c’est l’enfant qui bénéficiera de la part supplémentaire », précise François Bonte, notaire assistant au cabinet Michelez. Par cette disposition, si, par exemple, vous avez deux enfants, chacun recevra le jour de votre succession un tiers de votre héritage. Mais grâce au testament, celui que vous souhaitez avantager héritera du troisième tiers. Vous pouvez également léguer, tous vos biens, à un seul enfant de votre choix. Le jour de votre succession, le notaire calcule la part réservataire de chaque héritier, et l’enfant que vous aurez avantagé devra régler une soulte, en liquide, à ses autres frères et sœurs.

Les différents types de testaments

Il existe 3 types de testaments :

  • Authentique;
    Il est fait chez un notaire en présence de deux témoins. Il est fait dans les normes et il est incontestable.
  • Olographe;
    Plus répandu car très simple, le testament olographe est accomplit par le testateur lui-même.
    Pour être valable, il doit néanmoins répondre à différents critères : être manuscrit, daté et signé, les feuilles doivent être numérotées.
    Le testament olographe présente le risque de ne jamais être retrouvé ou d’être falsifié.
    Il est conseillé de consulter un notaire, sous peine d’établir un testament qui ne sera pas exécutable.
  • Mystique;
    Il est rédigé par le testateur ou par un tiers devant un notaire et deux témoins. A la différence du testament authentique, son contenu reste ignoré du notaire.
    Rarement utilisé, il est la seule solution pour les testateurs ne sachant pas écrire ou voulant garder leurs dernières volontés secrètes.
    Chacun de ses testaments permet d’avantager un enfant, mais ils ne permettent pas de déshériter un enfant.

Poser une question


Share Button